Aménager les combles : les questions à se poser pour agrandir sa maison


Aménager les combles : les questions à se poser pour agrandir sa maison

Description complète



Aménager les combles : les questions à se poser pour agrandir sa maison
Donner une note à cette annonce

Dressing, chambre des enfants, chambre d’amis, salle de jeu … tout est envisageable pour donner une seconde vie à ses combles. Mais pour que les combles deviennent un véritable espace de vie, mieux vaut faire appel à des spécialistes pour la transformation et se poser en amont les bonnes questions.

Dois-je effectuer des démarches administratives ?

Oui, les combles aménageables deviennent un nouvel espace de vie. Et, à ce titre, à l’image de tous les projets d’extension, rien ne vaut un rendez-vous au service de l’urbanisme de votre ville pour vérifier que le coefficient d’occupation des sols de la parcelle où se situe votre maison vous le permet. Ainsi, vous aurez tous les éléments pour envisager les travaux – volume, aspect extérieur, agrandissement de surface – et connaître la procédure administrative adaptée à votre situation : déclaration préalable ou permis de construire en l’occurrence. Attention, ces procédures peuvent faire l’objet d’une taxe.

Dans la mesure où, votre habitation est située dans une zone protégée et soumise donc à avis des Monuments Historiques de France, mieux vaut se rapprocher également de ce service de l’Etat pour avoir leur avis et surtout avoir leur agrément avant d’engager d’éventuels travaux.

Mes combles sont-ils exploitables ?

Mieux vaut effectivement vérifier la faisabilité de tels travaux et ce, même si le taux de TVA est réduit à 5.5 %. Tous les combles ne sont malheureusement pas exploitables. Plus votre toiture est pentue, plus vous aurez de chance que la surface au sol le soit. N’oubliez pas de prendre en compte le fait qu’il vous faudra renforcer le plancher et isoler la charpente dans vos calculs.

Dois-je impérativement isoler ma toiture ?

Oui dans la plupart des cas. Rares sont les maisons qui disposent de combles isolés. Le toit compte pour le tiers des déperditions de chaleur d’une maison, l’isoler est donc primordial d’un point de vue économique. Thermiquement parlant, l’isolation de la toiture est indispensable. En effet, souffrir de la chaleur en été ou bien du froid en hiver ne sont pas de situations vivables et viables lorsque l’on veut occuper les combles au quotidien.

Il existe deux catégories d’isolants. Les synthétiques – mousse de polyuréthane ou polystyrène extrudé – qui sous la forme de panneaux rigides se fixent facilement tant que la surface est plane. Les isolants écologiques ou naturels – laine de mouton, de coton, de chanvre notamment – qui présentés en vrac ou en panneaux semi-rigides sont plus sains.

La toiture doit-elle être révisée ?

Oui. Là encore, la toiture est l’un des piliers essentiels de l’habitation. En mauvais état, vous risqueriez de subir les affres dévastatrices des intempéries et de la végétation.

Rien ne vaut la visite d’un couvreur professionnel. Il saura vérifier l’étanchéité de votre toiture et vérifier son état. Et si tel est nécessaire, il remplacera les tuiles ou les ardoises défectueuses, réalisera un traitement hydrofuge voire un démoussage et veillera au bon écoulement des eaux de pluie par les gouttières.

Attention, en cas de réfection de votre toiture, vous devrez vous rendre en mairie afin de faire une déclaration préalable de travaux.

Dois-je modifier la charpente ?

Bien souvent, l’assemblage des pièces de bois entravent la bonne circulation voire peuvent réduire à néant le projet d’aménagement. Alors, rapprochez-vous d’un architecte. Lui seul, saura vous dire si les éléments de la charpente et des boiseries peuvent rester en l’état ou non. Et s’il faut la modifier trouvera la solution la mieux adaptée – charpente traditionnelle ou industrielle – pour gagner de l’espace.

Et le plancher ? Peut-il rester en l’état ?

Sans vie, le plancher des combles s’est peut-être dégradé, déformé voire affaissé. Mieux vaut, là encore avant d’aménager vos combles, veiller à le réparer et à la renforcer. Les professionnels de l’aménagement des combles sauront vous guider pour remettre le sol à niveau et trouver le matériau le plus adapté à votre situation mais aussi à vos goûts.

Quelles solutions pour apporter de la lumière ?

Les combles ne sont pas par principe la pièce la plus lumineuse de la maison. De ce fait, les ouvertures étant rarissimes, il vous faudra les remplacer voire en créer de nouvelles. La fenêtre de toit, la lucarne ou l’ouverture en pignon présentent chacune des avantages et des inconvénients. En fonction de la localisation, de la faisabilité d’une ouverture, de vos goûts mais aussi de votre budget, une solution sera plus adaptée qu’une autre.

L’escalier est-il nécessaire ?

L’installation d’un escalier dépend là encore de la nature et de la composition du plancher mais aussi de la hauteur sous plafond dans les combles permettent un dégagement. Installer un escalier demande souvent de sectionner une partie porteuse du plancher et de répartir les charges en y installant des poutres de renfort. Sa pose nécessite la compétence et le savoir d’un professionnel en la matière.

Autre option, l’échelle de meunier qui prend moins de place. Cependant, du fait de son inclinaison peut le rendre moins praticable et donc moins pratique surtout pour les personnes âgées, les enfants en bas âge voire les personnes souffrant de troubles du dos.

Comment chauffer ?

Très bonne question. Le chauffage central de la maison a été dimensionné et installé en prenant en compte les différents espaces de vie ainsi que les besoins de la maison. Outre ce point, procéder à son extension est certes du domaine du possible mais engendrera un coût astronomique. Avec une bonne isolation de la toiture, mieux vaut opter pour des convecteurs électriques nouvelles générations.