Compte bancaire offshore : comment ça marche ?


Compte bancaire offshore : comment ça marche ?

Description complète



Compte bancaire offshore : comment ça marche ?
Note de 5
avec 1 vote(s)

Un compte bancaire offshore est un compte que le propriétaire ouvre dans une banque située dans un pays autre que celui où il vit. Les banques de ce genre proposent des avantages non négligeables, et ce, sur le plan fiscal et juridique. Voici quelques détails sur ce type de compte bancaire.

Comment ouvrir un compte bancaire offshore ?

En général, n’importe qui peut ouvrir un compte bancaire offshore. Toutefois, ce sont surtout les personnes physiques et les entités morales qui envisagent de créer des affaires à l’étranger qui ont intérêt à le faire.

Cela étant, les exigences varient d’une banque à une autre quant au comment ouvrir un compte offshore . En effet, certains établissements bancaires proposent plutôt des comptes personnels et d’autres des comptes pour les entreprises. Aussi, il y en a qui n’acceptent pas certaines nationalités (ou pays de résidence).

Concernant les pièces justificatives requises, les banques offshores fonctionnent de la même manière que les banques classiques. Elles exigent notamment une pièce d’identité et des renseignements sur l’origine des fonds.

Quel type de compte ouvrir ?

La Lettonie, la Suisse, Saint-Vincent, Malte, Hong-Kong l’Irlande et la Lituanie sont les pays les plus connus pour l’ouverture d’un compte offshore. Soulignons que chaque banque a ses propres offres, mais en règle générale, il est possible de disposer d’un compte épargne, d’un compte de placements et même d’une plateforme de trading.

L’avantage lié à un compte épargne offshore est que les intérêts ne sont pas taxés par la juridiction de la banque. En effet, c’est le pays de résidence du propriétaire qui est censé taxer ces revenus…ce qui n’est pas fait dans la plupart des cas.

Comment créditer ou débiter ce type de compte ?

Comme tout établissement bancaire, les banques offshores proposent divers modes de paiement : carte de débit, virement, chèque, carte de crédit… Mais il est conseillé de ne pas réaliser de transactions directes depuis le compte personnel du propriétaire dans son pays de résidence.

Pour plus de confidentialité, il vaut mieux passer par le service des tiers collecteurs (aussi appelé Nominee) pour que le compte de destination finale des fonds ne soit pas connu. Attention, certains pays de résidence exigent la déclaration d’un compte offshore au fisc (c’est justement le cas de la France). 




Catégorie produit